by Jean-Marie Douyère

Home/Malcolm de Chazal/by Jean-Marie Douyère

Project Description

TEXTE DE JEAN-MARIE DOUYERE
Jean-Marie Douyere(1941)> Eva de la Haye Duponsel(1920-2005)>Pierre de la Haye Duponsel(1895-1942)> Eva de Chazal(1871-1899)

latest3_redo

Les paris , en 1960, lors du Maiden,

course prisée par tous les Mauriciens.

latest4_redo

Août 1965 le Maiden!… La principale course de chevaux.
Le Tout Maurice se doit d’y être!
Le Champ de Mars est noir de monde.
Malcolm était toujours présent.

latest5_redo

Au Champ de Mars, à Port-Louis, par un bel aprés-midi d’Août, nous voici, Emma Hart de Keating et moi dans le saint des saints des grands parieurs: C’est le Maiden! Course de chevaux de l’année. Le bon goût est de mise! … Quelles sont belles, ces Mauriciennes, avec leur chignon bouclé, parées de leurs plus beaux atours, quelle classe!!… Mes 20 ans en seront à jamais marqués!

C’est ainsi qu’ apparut celui que je ne connaissais que par ses écrits et ses peintures:…

Malcolm de Chazal

Médusé, je fûs!! …de Chazal !…il était, avec son couvre-chef de feutre foncé, entouré d’un bandeau de couleur sombre, avec ses grosses lunettes en écaille, il était vêtu d une veste blanche défraichie ( d’ou il tira une banane qu’il pela), de la poche droite je crois dépassait son quotidien: Le Cerneen; d’ une cravate démodée, d’ un pantalon sombre surmontant
des chaussettes tricolores en forme de losange. Emma me le présenta (Sa Grand’Mère était la soeur de Malcolm) Méduse passa encore par là!! Ayant eu connaissance de la vie de mon arrière Grand’Mère: Eva de Chazal, nous pûmes échanger nos idées; jeune étudiant à la Faculté des Lettres de Tananarive, j’en fûs flatté! Il me donna un conseil: <Mon Cher, nous les Chazal, nous naissons avec un moutouque dans la tête, nous le nourrissons et, nous en faisons un boa constructor>>
Je fûs fier d’avoir été adoubé par le Maître.

N B: Ma nombreuse famille maternelle avait coutume de dire: <<ça ne m’étonne pas! il a du sang Chazal !>> Etre UN de Chazal, est un état d’esprit!! Swedenborgien, ils le furent; leur réactions et leur comportements ne correspondent pas aux normes et coutumes! “roughs”, souvent ils le sont, de l’esprit, ils en ont. C’est cela, aussi, avoir un Moutouque!!!